Les gangs imposent le confinement au Brésil.

Alors que l’épidémie de Coronavirus touche le monde entier, le président Brésilien Bolsonaro ne semble pas être prêt à prendre des mesures pour endiguer la propagation du virus. Pas de confinement, pas de fermetures des établissements et aucune interdiction de se rassembler.
Pour le président Brésilien le coronavirus n’est qu’une petite grippe qui n’atteint que les personnes âgées et celles présentant des problèmes de santé.
Face à cette gestion jugée mauvaise par les brésiliens, les chefs de gang ont décidé de monter au créneau.

« Nous imposons un confinement aux favelas, car personne ne prend la situation au sérieux »

 

a confirmé le membre d’un gang à l’agence de presse Reuters.

« Quiconque sortira et fera sa vie dehors recevra une correction qui servira d’exemple. Il est préférable de rester à la maison. Le message a été transmis ».

 

Une mise en garde qui devrait en dissuader plus d’un de défier les chefs des favelas quand on connait la violence de ces gangs.

 

A lire

➡🔴 “TWAP TWAP” EST IL UN PLAGIAT ?

➡🔴 OPRAH MET FIN A SON CONTRAT AVEC PODIUM, LE LABEL DE FABABY.