Quand le label le plus dangereux du hip hop s'est fait racheter par un fabricant de jouet.

Label mythique du hip Hop à qui nous devons des joyaux « rapologique » tels que les classiques que sont The Chronic de Dr Dre, Doggystyle de Snoop Dog ou encore l’incontournable All eyez on me de Tupac , Death Row voit le jour à la suite d’un différend entre les dirigeants du label Ruthless Record. Ces divergences conduiront Dre plus connu sous le pseudo de Dr Dre, The Doc et Suge Knight garde de Corps de ce dernier à créer Funcky Enough Record en Hommage à un des titres de The Doc, qui deviendra par la suite Death Row.

Suge Knight en compagnie de Tupac et snoop Dog , les deux plus gros vendeurs du label.

Death Row à son apogée c’était plus de 100 millions de dollars de bénéfices générés annuellement. Un succès phénoménal qui prendra fin avec la mort de la tête d’affiche du label Tupac Shakur et l’emprisonnement de Suge Knight.

S’en suit les scandales et démêlés judiciaires

 

De la Gloire à la Chute.

Suge Knight condamné à 28 ans de prison.

En 1997 Suge Knight est condamné à 9 ans de prisons pour non-respect de sa liberté conditionnelle. Quinze ans plus tard, en 2006, suge perd complètement le contrôle de Def Row et est contraint de déclarer faillite. Trois ans plus tard, le label, son catalogue ainsi que le contenu de ses locaux sont mis aux enchères. Le label et son catalogue sont acquis une première fois le 15 janvier par WIDEawake Entertainmement Group pour 18 millions de dollars, au détriment de Warner Music Group et Conquest Media Group. La société WIDEawake Entertainmement Group dirigée par Lara levi parviendra a sorti des rééditions et des compilations inédites de Snoop dog et d’autres artistes : The Chronic Re-Lit & From The VaultSnoop Doggy Dogg : Death Row The Lost Sessions Vol. 1…Mais voilà le manque d’expérience Hip hop des dirigeants de Wideawake va conduire à une mauvaise gestion et pousser ces derniers à stopper la machine.

L’éditeur Jonathan Hay déclare : « Année après année, nous nous sommes battus avec l’équipe de WIDEawake Death Row à propos des décisions qui étaient prises à tous les niveaux. À mon sens, c’est l’inexpérience de son effectif, trop fier pour accepter d’être supervisés, qui a porté préjudice à la société. Il y a un an, Snoop Dogg a exprimé sa volonté de redevenir le visage de Death Row avec le soutien du producteur Big Hollis. WIDEawake a décidé de ne pas donner suite à cette proposition, si excitante qu’elle puisse être. »

WIDEawake, Le label et son catalogue seront rachetés une deuxième fois par la société entertainment One en 2013, qui sera rachetée à son tour en 2019 par le géant du jouet Hasbro à hauteur de 4 milliards de dollars, un deal comprenant le label death Row et tout son catalogue