Découvrez aujourd’hui ”Dis-lui ”  la nouvelle sortie du groupe Liix  une douceur musicale dotée d’effets magiques. Partons pour une histoire de musique avec un parfum à deux têtes : Philippe Boka alias Be OK et Wilfried N’Da alias Kalifa Wasabenga deux talentueux artistes qui ont réussi à trouver avec le temps la fusion parfaite pour donner le meilleur d’eux à travers Liix .

 

“Dis-lui”est un titre littéral,un fragment de verre dans lequel on peut voir le reflet de notre société.

 

 

« Profitez de votre jeunesse, amusez-vous la vie est un jeu »

Be Ok et Kalifa Wasabenga invitent leur audience, à prendre conscience du jeu auquel nous sommes tous obligés de participer, une version très réaliste du populaire « action ou vérité » le tout dans cette douceur propre aux deux jeunes gens.

 

 

BIOGRAPHIE

 

Si Kalifa fait toute sa vie à Abidjan où il faisait partie du groupe TMI, l’autre BeOK est né en Côte d’ivoire, a quitté son pays natal dans le cadre professionnel de ses parents, pour le Bénin où il a été membre du groupe 6-3, pour venir sur les bords de la lagune ébrié…Dix années se sont écoulées, chacun faisant une carrière solo dans underground. Chacun affinait  ses armes, son style, sa voix. En attendant que leur chemin se croisent. Au fil d’une rencontre, les deux jeunes remarquent qu’ils sont guidés par la même passion : la musique .Ils commencent alors à faire des interprétations, à essayer de maîtriser les chansons qui passaient en boucle sur des chaines de télé, surtout les chansons américaines .Leurs voix riment au gré du vent et des flows.

 

SONY… une nouvelle aventure

 

Liix rejoint la major SONY au côté de grands noms de la musique international comme LilWayne, Michael Jackson mais aussi comme Manu Dibango, Yousou N’dour et Angélique Kidjo .Pour y arriver ils  ont dû sacrifier leurs études et essuyé des humiliations de tout genre. Dieu aidant, le rêve finit par se réaliser, un destin musical s’ouvre avec une major : SONY .Beaucoup d’appelés, peu d’élus .Et Liix peut s’enorgueillir d’être parmi ces élus qui ont cru en leur bonne étoile.